ROUTENS TEAM 2012

lundi 5 décembre 2011

Parcours de l'Etape du Tour 2012 Acte 1

Ce post a pour but de présenter le parcours de l'EDT Albertville-La Toussuire qui aura lieu le 08 Juillet 2012. Ce sera mon premier objectif de la saison avant d'enchainer avec le championnat de France une semaine plus tard.




Voici ainsi le parcours détaillé: 





140 km avec des cols difficiles à franchir pour près de 4800 m de dénivelé positif.

Col de la Madeleine: Col très long, ce sera près de 25 km d'ascension à un peu plus de 6% de moyenne. Il y aura un passage compliqué à près de 11% mais sinon la pente n'excède pas les 9% sur plus d'un km.
Très franchement ce col ne me fait pas peur. Placé en début de parcours le tout sera de ne pas y laisser du jus et de garder des forces. De plus, je préfère les longs cols comme la Croix de Fer, Galibier ou autres à des cols plus courts mais beaucoup plus pentus. 

Col du Glandon: C'est le col qui me fait le plus peur. 21 km à près de 7%. Surtout, les 2 derniers km seront terribles, plus de 10%. Je déteste ce type de pourcentage. J'affectionne surtout les pourcentages aux alentours de 7 voir 8%. Au delà je commence à souffrir. 
Selon moi le col du Glandon sera la clé de l'acte 1. Très sincèrement si l'on bascule en haut du Glandon en ayant gardé suffisamment de forces c'est dans la poche.

Col du Mollard: Ce sera le col le plus facile. Moins de 6 km à moins de 7%. Autant dire rien de bien méchant. Mon ami et coéquipier Julien l'a grimpé lors du BRA en Juillet dernier et m'a bien confirmé qu'il n'y avait rien de très difficile. 

Montée de La Toussuire: 19 km à 6% de moyenne. A première vue rien de bien difficile sauf que j'aurai près de 120 km dans les jambes et environ 3600 mètre de dénivelé positif dans les jambes. Voilà la grande difficulté! Ce type est vraiment ce que j'affectionne, c'est relativement long et roulant. Typiquement c'est le type de montée où je suis le plus performant. Reste à savoir quel sera mon niveau de performance après 120 km. Il faudra clairement garder des forces pour cette ascension surtout que j'ai tendance à craquer dans la dernière ascension comme cela a été le cas en 2010 dans le Tourmalet ou cette année dans le Grand Collombier lors du tour de l'Ain.


J'espère réaliser le parcours en environ 6h plus ou moins 15 min. Cet objectif est ambitieux mais réalisable. Je ne connais pas très bien le parcours malgré le fait d'habiter à une centaine de kms de La Toussuire. J'ai décidé de le réaliser  l'avant dernier WE de Juin soit 2 semaines avant le jour J. Cela me permettra de reconnaitre les cols et de vérifier les braquets que je pense utiliser.
En effet, j'hésite entre 38*27 ou 36*27. Je pense que le 38 serait suffisant mais le 36 permet d'avoir une sécurité supplémentaire. Quand au 27 dents derrière c'est une sécurité. Je pense l'utiliser dans les passages difficiles de la Madeleine et du Glandon afin de moins solliciter les muscles des jambes et de garder une bonne vélocité.
Le problème du 36 sera le manque probable de braquet dans des cols qui sont relativement roulants. A voir donc.

J'espère avoir un bon dossard car c'est le problème pour moi d'une telle organisation qui rassemble 10 000 participants. Normalement je devrais avoir un dossard aux alentours des 2500 premiers mais on verra. 

Je vous ferai vivre ainsi ma préparation jusqu'au jour J.





7 commentaires:

  1. Je réserve donc mon avant dernier week-end de Juin ;-)

    (on aura le temps d'en reparler d'ici la)

    RépondreSupprimer
  2. Héhé! C'est ça!
    On aura effectivement le temps d'en reparler mais ça pourrait être bien sympa oui! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,
    Bel objectif 6 heures! C'est le cumul des dénivelés qui sera la clef de ton succés . Même si la montée de La Toussuire n'est pas trop raide, elle risque de faire mal aux jambes.Il faudra être bien préparé et je suis sûr que tu le seras.
    Par contre , tu ne parles pas des descentes. Etant mauvais descendeur, le cumul de la fatigue me fait un peu peur.
    J'ai vu que Flo y participe, j'espère le voir et lui dire bonjour et même l'écouter pour des conseils sur cette étape. Cela me ferait plaisir.
    Guy

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,

    C'est vrai j'ai pas abordé les descentes. Je ne suis pas un super descendeur non plus mais j'ai fais des progrès (un peu disons). Mis à part celle du Mollard qui est me semble t-il un peu galère le reste devrait bien se faire. Mais bon dans les roues à l'abri du vent ça devrait bien se passer.

    RépondreSupprimer
  6. Pour les descentes :
    - la madeleine est facile, c'est des longues courbes, sauf sur la partie finale de la descente où il y a 2 virages piégeux (faite en aout, je l'ai encore bien en tête)
    - la croix de fer, il me semble qu'il y a de belles épingles au début mais on les voit bien, aucun danger il me semble (mais là ça date de 2005)
    - idem pour le mollard, c'est principalement de longues courbes avec des épingles qui se repèrent bien (la encore, mes souvenirs datent de 2005)

    Quand à ma participation, elle se limite aux reconnaissance : mon but c'est la Haute Route, qui présente une étape semblable (madeleine + glandon + alpe d'huez) c'est tout. Pas d'EDT en vue pour moi.

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir,
    la Haute Route est vraiment une épreuve mythique. Ceux qui la font sont des cyclistes hors pair. je me contenterai de l'EDT qui est déjà une épreuve trés dure.
    J'espère la faire en 7h
    Guy

    RépondreSupprimer