ROUTENS TEAM 2012

mardi 27 mars 2012

Corima Drôme Provençale

Ce dimanche 25 mars avait lieu la Corima Drôme Provençale, cyclosportive de 105km comprenant les cols de Citelle, Vesc et Pertuis soit un total de 1400m de dénivelé positif. 

Contrairement à l'an passé le soleil est au rendez-vous, de même on m'a souvent dit que l'on apprenait de ses échecs. Et le moins que l'on puisse dire, la fait de m'être posté sur la ligne l'an dernier seulement 30 minutes avant le départ m'a clairement servi de leçon. Je me suis donc positionné juste derrière les dossards prioritaires aux alentours de 8h accompagné de Charles, David, Julien; mon autre pote Richard étant lui en prioritaire.

9h30! Le départ est donné pour les 2000 participants. Et comme l'an passé ça frotte déjà beaucoup dans les rues de Montélimar. Je décide de suivre Julien et remonte assez rapidement au niveau de la tête du peloton. Plusieurs fois il a fallu jouer des épaules à en déplaire pour certains coureurs qui m'exaspéreront toujours. A la moindre touchette, ils font des écarts de 2m et gueulent comme des veaux. Bref de quoi réchauffer l'ambiance d'autant plus que je me régale d'aller frotter.



Arrive le col de Citelle au bout d'environ 15 km. Les 5 km à un peu plus de 4% sont avalés à environ 30 km/h de moyenne. Je bascule ainsi avec le peloton de tête constitué des coureurs du 135km et du 105km. La descente se fait à tambours battants et je manque de me faire lâcher à cause de coureurs laissant des trous de 10m après chaque virage. A chaque fois il a fallu que je me mette dans le rouge pour rentrer. Au 40ème km les deux parcours se séparent. Je me retourne alors et m'aperçois que l'on n'est plus qu'une quarantaine de coureurs en tête. Les premières pentes du Col de Pertuis arrivent alors, ce sont de légers faux plats successifs. Je décide de me mettre en tête de peloton pour aborder les 3 derniers km à près de 8% bien placé. Cependant à 1,5 km du sommet les grimpeurs décident d'accélérer le rythme. Je monte pourtant à près de 20 km/h mais cela ne suffira pas. Je bascule dans un groupe d'une quinzaine de coureurs à environ 30 secondes du groupe de tête. A la fin de la descente nous décidons de nous organiser afin de revenir sur les 20 coureurs de tête. 

A 5 km du sommet du dernier col nous sommes à environ 20m du groupe de tête. Au moment de la jonction, quelques coureurs accélèrent devant ce qui aura pour effet de nous distancer irrémédiablement. Je décide alors de gérer l'ascension en restant dans mon groupe situé en 3ème position. Arrivé en haut du col, il ne me reste alors plus que 40 km de descente et de plat pour rejoindre Montélimar, ville du nougat.



Le vent va alors jouer un rôle très important. Des éventails se créent alors au niveau de ce mini peloton d'une vingtaine d'unités. Je décide de rester un peu dans les roues car j'ai fourni beaucoup d'effort pour rentrer sur la tête de course pendant près de 20 bornes. A environ 5 km de l'arrivée une légère bosse d'environ 1km se présente à nous. Quelques coureurs tentent de sortir. je pars en contre mais derrière ça rentre. 



Arrive alors la flamme rouge. Je suis en lice pour la 23ème place du scratch. Cependant, compte tenu de mes efforts précédent je n'ai plus de jus pour disputer le sprint. Je termine ainsi à une 38ème place sur environ 800 coureurs et 11ème de ma catégorie.





Bilan:

Une belle course dans l'ensemble. Je regrette de ne pas avoir eu de meilleures jambes. En effet, dés le début du premier col j'ai senti que mes jambes n'étaient pas au mieux. 105 km en 2h54 soit plus de 36,20 de moyenne. 
Concernant les amis Richard termine à une belle 10ème place et gagne dans sa catégorie. Charles termine 13ème, Julien mon fidèle coéquipier 14ème, tous les deux auteurs d'une belle course. David l'autre membre du Routens Racing Team finit 95ème juste devant Fredo. A noter que David a été victime d'une casse de rayon à environ 20 km de l'arrivée.

De gauche à droite: Charles, Julien, Richard et moi.


Le Routens Racing Team: David, Julien et moi.

Prochaine course Dimanche avec le GP de Saint Etienne de Crossey en espérant avoir bien récupéré.

2 commentaires:

  1. Très belle course de l'ensemble de l'équipe du fontanil et une progression remarquable de ta part! Je suis très fière de toi!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Se régaler de frotter me surprend beaucoup pour une cyclo.
    Je n'aime pas du tout que l'on me fasse cela. Et si un jour tu provoques un accident ?
    Pour le reste, c'est une jolie course. Tu es vraiment costaud ettu as du style sur un vélo.

    RépondreSupprimer