ROUTENS TEAM 2012

mercredi 9 mai 2012

Championnat Isère

Le mardi 08 mai j'ai pris part au championnat Isère. 74 kms au programme soit 13 tours d'un peu plus 5kms sur un parcours très sélectif avec notamment une belle bosse à environ 10% sur 200-300m suivi d'un très long faux plat à environ 3%. 1000 m de dénivelé tout de même au départ.

Le départ a lieu à 14h45 sous la pluie! Rien de bien méchant mais suffisant pour rendre le parcours encore plus compliqué qu'il ne l'était. Nous partons alors Junior (17-19ans) et 20-29ans tous ensemble. Un peu plus de 20 coureurs au départ. Mais le niveau de 5-6 coureurs était assez élevé. Julien et moi (Team Routens) étions en lice pour le titre en 20-29ans alors que Charles et Simon courait en Junior.

Julien et moi au départ de la course.

Dés le premier tour, je décide de partir et lance la première échappée du jour. Je me retrouve alors avec 3 autres coureurs de ma catégorie. Seulement parmi ces 4 coureurs un est seulement là pour jouer l'équipier! D'autant plus qu'il ne pouvait pas prendre de relais, cela roulait trop fort pour lui! Sur les 3 restants nous ne sommes que 2 à bien tourner. Nous comptons alors jusqu'à 45 secondes d'avance. 


Première échappée de la course dés le premier tour.

Derrière les coureurs du SCALE, sur représentés, contrôlent.

A la fin du troisième tour, le peloton, tout du moins ce qu'il en reste, revient sur nous. Julien (Team Routens) et Charles sont là bien évidemment. Nous ne sommes plus que 10 coureurs à pouvoir jouer la gagne (6 coureurs en 20-29 et 4 juniors). Romaric Tydgat-Pelloux (notre principal adversaire), coureur du SCALE, dynamite la course. Julien et moi ainsi que les 3 autres de notre catégorie sautons dans sa roue. Nous creusons alors l'écart de manière à nous retrouver devant sans les juniors, ce qui évitera de fausser la course. Julien s'échappe alors avec Tydgat-Pelloux, derrière je décide de ne pas bouger une oreille tout comme Olivier Picard lui aussi du SCALE. Les 2 autres coureurs ne roule pas forcément! L'écart monte alors à 2 minutes! La course est alors pliée pour moi. Cela me permet de récupérer en vue d'accrocher le podium.

Charles en tête de ce qu'il reste du peloton.

Je retente ma chance mais sans réussite.

Julien part en compagnie de R.Tydgat-Pelloux du SCALE.

L'échappée est partie jusqu'à la fin?


Derrière Charles est victime d'une chute dans la descente en tentant de revenir sur nous après avoir lâché ses adversaires. C'est alors que Nicolas Schild (Junior), coureur du SCALE lui aussi, revient seul sur nous. L'autre coureur du SCALE décide de rouler, je ne passe aucun relais pendant 2 tours. A 2 tours de l'arrivée, Olivier Picard place une attaque au bas de la première descente qui s'enchaine directement avec la bosse principale! Très bien joué de sa part car au bas de cette descente je prenais toujours 20-30m par mon groupe pour la raison qui sera abordée à la fin du récit. Je relance alors et tente de rentrer. Je lâche alors tous les autres coureurs mais ne parvient pas à rentrer. Je passe alors sur la ligne pour le dernier tour complètement dépité de ma course ratée alors que tout le monde m'encourage "Aller ça rentre, donne tout!". Je relance sans conviction alors que j'aperçois au bout de 200m un maillot jaune et blanc d'un coureur du SCALE. C'est le compagnon d'échappée de Julien! Je passe à sa hauteur et il me dit qu'il est cuit et transit de crampes et qu'il ne peut plus pédaler. Je relance alors et décide de faire le dernier tour à bloc. Dans la descente Fredo, sur le bord de la route, me dit que je rentre sur la tête! Au pied de la bosse j'aperçois alors Julien accompagné de mon ancien compagnon! Je fais la bosse à bloc! Je relance sur le sommet! Je suis à environ 20 secondes! Je donne tout! A bloc! Il me reste alors plus que 20-30m à boucher! Julien et le coureur du SCALE sont côte à côte, aucun des deux ne veut rouler! Et Julien se retourne et s'aperçoit que je suis sur le point de faire la jonction. Il ralentit même l'allure jusqu'à ce que notre adversaire se rende compte que je reviens! Il accélère alors pour ne pas que je puisse rentrer! Seulement je ne peux pas accélérer, je suis à fond physiquement et mentalement! J'ai beaucoup donné ayant fait la course très souvent devant! Je me retourne et me rend compte que le podium est dans la poche mais je ne ralentis pas l'allure sauf dans la dernière descente où j'assure! A environ 500m de la ligne je vois Julien qui observe le jeune coureur du SCALE. J'arrive alors sur la ligne 25-30 secondes plus tard! On m'annonce alors que Julien remporte le sprint et je lève alors les bras! Premier et troisième! Mission accomplie! Belle course d'équipe. Le 4ème termine à environ 2minutes de moi! 

Chute sans gravité pour Charles.

Julien gère à la perfection son adversaire.

Julien se retrouve seul contre deux coureurs du SCALE mais l'un d'eux va finir par craquer.

Je tente de relancer l'allure tant bien que mal!

Julien et Olivier Picard, moi qui tente de rentrer derrière, à 2km de l'arrivée (Photos de TVS).

Julien reste tranquillement dans la roue de son adversaire (Photos de TVS).

Je donne tout pour rentrer (Photos de TVS).

Le sprint final pour la victoire.

Victoire de quelques centimètres pour Julien, à nouveau champion d'Isère.


Je termine 3ème.


En junior, Nicolas Schild, très méritant, remporte le titre en solitaire! Dommage que Charles n'ait pu défendre ses chances! Ils étaient les plus costauds! 

Victoire de N.Schild en junior.


Les différents coureurs arrivent les uns après les autres, un réel chantier!

En 30-39, David (Team Routens) était au départ accompagné d'Alexandre et Philippe. David a tout simplement géré sa course de la plus belle des manières. Il a laissé filé 3 coureurs, tous trois non titrable car pas suffisamment de course au compteur. David tente sa chance à plusieurs reprises mais sans réussite. Les crampes pointent le bout de leur nez, David est alors ravitaillé par ses deux coéquipiers et reste alors tranquillement dans les roues. Il termine alors 4ème, alignant tout le monde au sprint, juste devant Philippe! Il remporte alors le titre de Champion Isère dans sa catégorie, félicitation. A noter qu'Alexandre est victime d'une chute dans l'emballage final! Dommage.


David bien accompagné par Alex et Philippe.

David va chercher le titre de champion Isère ne 30-39ans.

Julien et moi sur le podium.

David et Philippe font le doublé au championnat.


A noter que la première course (le matin) a été marquée par une très violente chute au bas de la fameuse descente (sur bitume sec). 20 coureurs sont allés au sol! Parmi eux Gérard Pic, un ami, qui a lourdement chuté! Il a été transporté aux urgences par les pompiers! Une clavicule cassée et un traumatisme crânien. Un bilan rassurant au vue de la violence du choc, 65km/h dans une clôture. A noter l'attitude admirable de Yann Garavel de TVS qui s'est arrêté auprès de Gérard pour m'aider à lui prodiguer les premiers soins (j'étais signaleur au moment de la chute). Il a mis ses ambitions de côtés pour Gérard alors qu'il avait de grandes chances de gagner. Chapeau! Ce qui est malheureux dans cette chute c'est que Gérard était l'organisateur de la course! Course qu'il voulait gagner car à domicile. Un grand bravo à sa femme et ses deux filles qui ont tenu la boutique malgré son accident et qui ont permis de garantir la tenue des courses de l'après midi! Encore merci à vous trois! Et chapeau pour votre courage et votre organisation!
Enfin j'étais ravi de revoir Pierre Ledac, lui aussi de TVS, blessé depuis le début de saison! Un très bon coureur qui nous faisait bien mal l'an dernier! En espérant le revoir sur le vélo d'ici les CLM de fin d'année!

Bilan de la course:

74kms à environ 34 de moyenne. Petite moyenne qui s'explique d'une part par le circuit vraiment compliqué, la pluie mais aussi parce qu'il y a eu un faux rythme pendant 3-4 tours où ça ne roulait vraiment pas.




Prochaine course au GP de l'Albenc.


2 commentaires:

  1. Bravo pour votre belle course, à Julien et à toi. Je suis content que Julien ait finalement réussi à s'imposer. C'était mérité, il a fait la moitié de la course échappé.
    Sinon, pour info, la course des 40-49 ans ne s'est pas courue plus vite que la votre : 33,9 km/h de moyenne à mon compteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bien joué les ptits loups, ca c'est une belle équipe. Ca promet pour le tour de la Ciate, on va leur montrer qui c'est les petits bleus.

    RépondreSupprimer