ROUTENS TEAM 2012

lundi 27 août 2012

CLM Treffort

Ce dimanche 26 août avait lieu le traditionnel contre la montre de Treffort organisé par le Team Viriat. Un parcours de 9km600 à parcourir 2 fois. Un parcours pas forcément très difficile, mais les 2 bosses d'arrivée, les 2 bosses en milieu de parcours et le vent auront rendu les choses plus compliquées que prévu.

C'était ma rentrée en ce dimanche. Plus d'un mois sans compétition, 5 semaines pour être plus précis, dont 3 semaines d'arrêt complet à cause de mon genou. Je n'ai repris l'entrainement de manière sérieuse que depuis la semaine dernière. J'entends par là 3 sorties la semaine dernière et 3 cette semaine avec beaucoup d'intensité. Le genou tenait bon, plus aucune douleur pendant l'effort (sortie de 2H environ) mais un petit tiraillement après l'effort pendant environ 2h et le lendemain plus rien. Les choses vont bon train.

Les objectifs de ce chrono étaient les suivants:

- Tester le genou sur un effort d'environ 30 min à très haute intensité.
- Voir où j'en suis au niveau forme en vue du France et du Rhône Alpes la semaine prochaine.
- Réaliser un chrono pas trop pitoyable.

Julien à l'échauffement

Moi à l'échauffement


Environ 150 coureurs au départ de ce chrono avec notamment les gros rouleurs de la région tels que Pascal Thévenin,  champion de France en titre, ou encore Frederic Menini, 1ère caté FFC. Je m'élance à 11h11. Je pars comme d'habitude sur le 42 dents afin de bien lancer la machine. La très longue première ligne droite marquée par un enchaînement de faux plats montants et descendants et surtout un fort vent est avalée très difficilement. J'ai les jambes coupées, je ne parviens pas à maintenir une vitesse constante. Mon compteur chute en dessous des 40 km/h, autant dire ça sent la grosse galère. Au premier virage à droite, je commence à récupérer des sensations sur les faux plats descendants, je roule à environ 46-47 km/h, j'arrive au niveau des 2 bosses de milieu de parcours où contrairement à d'habitude je grimpe en danseuse. En effet, sur ce genre de bosse je parvenais habituellement à monter assis sur les prolongateurs. Après avoir basculé je me lance dans la courte descente en direction de la dernière bosse du parcours que je décide de passer sur le 42 dents afin de garder de la vitesse pour relancer au sommet. J'en termine péniblement avec ce premier tour en environ 15min30. 

Julien au départ

L'arrivée de Julien

A noter l'excellent travail sur la position de Julien qui est vraiment bien posé


Le deuxième tour se passe bien mieux. En effet, tout d'abord je récupère des sensations jusque là lointaines. Les jambes répondent bien, je parviens à maintenir une bonne intensité mais surtout j'arrive alors à emmener un braquets sur le plat vent de face intéressant, 53*14, et parviens à emmener facilement le 53*11 sur les faux plats descendants. Ca y est les sensations reviennent malgré le fait que je me fais rattraper par François Philippe du VC Max Barel. Cela me permet de garder en point de mire ce coureur. Ca me motive clairement. A la fin j'apprendrai par l'intermédiaire de Julien que ce coureur avait terminé derrière moi lors du chrono de Chanaz au mois d'avril. Autant dire que je ne suis vraiment pas dans ma forme ce jour là! Le deuxième tour se termine sur un un bon rythme, les jambes continuent de bien tourner. Je termine la bosse d'arrivée en trombe et à l'agonie. 

Moi au départ


L'objectif de cette semaine sera de travailler la position, je vais mettre en place une potence articulée afin d'abaisser de quelques cm mon poste de pilotage

L'arrivée!

Encore quelques mètres!


Le résultat est sans appel! Très mauvais! Un temps de 29min07sec soit 39,6 km/h de moyenne. Le genou a commencé à tirer dans les 3-4 derniers kms, pas de douleur mais la sensation que ça tire! Sachant que mon K-Tape datait de mercredi, il a ainsi perdu de ses propriétés, c'est quand même très encourageant. En effet, après l'effort et les étirements, la douleur a complètement disparu. Ce matin je n'ai aucune gêne à la rotule, tendon. C'est quand même très positif!
Concernant mon chrono je suis clairement déçu! Mais pouvais-je m'attendre à mieux? Je ne pense pas. Le point rassurant c'est que j'ai bouclé le second tour en 1min30 de moins que le premier et que les sensations étaient quand même très bonnes! Ensuite, mon échauffement était de très mauvaise qualité en témoigne les grosses cuisses de début de chrono. Mes virages ont été tout simplement pitoyables (les signaleurs ont dû bien rigoler à mon passage), je ne virais pas assez vite et arrivais en sortie de virage limite à l'arrêt. Bref, beaucoup de choses sont à améliorer d'ici dimanche prochain mais tout ça semble quand même en bonne voie.

Finalement, je suis classé avec un temps de 29min43sec!!!!!!! Apparemment il y a eu un gros problème de chronométrage! Des coureurs avaient des temps justes, d'autres quelques secondes de différence et d'autres des minutes! Un vrai bazars! J'ai été chronométré par Julien qui obtient le même temps que mon Garmin. J'ai donné mon temps à l'organisateur qui a fait des calculs afin de savoir quelle perte de temps moyenne avait eu chaque coureur. Ainsi les coureurs partis en premier ont eu du temps en moins alors que leur chrono était juste. Bizarrement je me retrouve avec un handicap de 36 secondes supplémentaires! Bref, c'est anecdotique mais quand même frustrant surtout quand on se retrouve aux alentours de la 70ème place et que sans ce problème et si tous les chronos avaient été justes j'aurai été environ dans les 40 premiers. Ca ne changera pas la face du monde pour autant!



Julien réalise un chrono de 28min38sec, chronométré par sa chérie, qui est le temps réel, et 28min12sec au chrono de l'organisateur, ce qui le place en 21ème place au scratch et en véritable favori pour le titre de champion Rhône Alpes à condition que Romain Dubois soit absent! 

Je retiendrai enfin le plaisir qu'est de retrouver Julien sur le courses après ces semaines d'absence! Mais aussi de retrouver les coureurs du Vélo Club de La Tronche avec qui il est toujours intéressant de parler! De vrais connaisseurs du capteur de puissance mais surtout des personnes vraiment sympathiques!

Les coureurs de TVS en photos!

Pierre Ledac, le très gros rouleur! Une machine à CLM

Franck Pélissier, le rédacteur en chef de l'excellent site TVS

Manuel Sellier, un exemple de position aérodynamique.

Patrick Chaleat, on ne compte plus ses victoires!



Le prochain RDV a lieu dimanche prochain à Manissieux pour le championnat Rhône Alpes de CLM. Je ne sais pas encore ce que je peux viser, cela va dépendre de ma semaine où je compte bosser dur tout en continuant de soigner mon genou! L'an dernier j'avais terminé sur le 3ème place du podium! Le même résultat relèverait du véritable miracle! 

4 commentaires:

  1. Quel d’éloge sur moi !!!! Il est vrai que les coureur de tvs sont de véritable scientifique du capteur de puissance.
    Depuis ce matin je vais a l’église pour prier pour que Dubois soit absent dimanche, j’espère qu'il m’entendra même si il peut me reprocher de nombreux péchés de luxure durant ma jeunesse!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que tu as prié le dieu du vélo!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Désolé pour l'erreur dans les classements. Quand on s'est aperçu d'un problème, on a essayé de corriger mais c'était loin d'être parfait! Actuellement, on analyse les données collectées (grâce à votre blog, on a su que les 70 premiers n'avaient pas eu de problème). D'ici jeudi, on devrait pouvoir publier un nouveau classement assez proche de la réalité. Votre temps serait recalculé à 29'11". Merci pour votre indulgence.
    Pascal

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Pascal,

    Pas de problème! Je sais qu'il est parfois difficile pour les organisateurs de gérer tous les aléas! Personnellement le classement m'importe peu (tout du moins pour ce clm de reprise) mais c'est vrai qu'il est toujours plaisant d'avoir son temps exact! En tout cas bravo pour cette très bonne organisation!
    Au plaisir de se croiser sur les prochains clm.
    Sportivement

    RépondreSupprimer